https://gcc.gnu.org/onlinedocs/gcc/Overall-Options.html#Overall-Options

https://gcc.gnu.org/onlinedocs/gcc-6.1.0/gcc/C-Dialect-Options.html#C-Dialect-Options

Utilisation classique :

g++ fichier.cpp -std=c++11 -Wall -Wextra -o fichier_executable

-o fichier_executable

-o pour output, permet de définir le fichier de sortie. Si absent, le fichier créé est nommé a.out

Détermine le langage standard:

-std=c++14

Compilation simple (sans assemblage) :

Configuration

Pour commencer, travaillant essentiellement sous GNU/Linux (Ubuntu), les fichiers doivent être codés en UTF-8. Pour définir cela dans Eclipse :

Window -> Preferences -> General -> Workspace : Text file encoding, UTF-8 et mes accents sont correctement affichés

Oui mais les mots français sont marqué mal orthographiés, oups, eclipse is not french native !-)

http://www.eclipse.org/babel/downloads.php

Une ressource précieuse:

Politique de contribution open source de l'État

Que ce soit pour la remontée de bugs, assurer la compatibilité entre machine ou simplement s'assurer que l'on dispose d'une version à jour, il est souvent indispensable qu'un logiciel contienne un numéro de version. Il peut-être géré de multiples façons. Si vous ne l'avez pas déja lu, je vous invite à lire l'article sur la "Gestion sémantique de version" en copie ci-dessous

Premier pas

Afin d'avoir un fichier VERSION qui contient le numéro de version du programme, j'avais créé tout d'abord un script tag.sh avec:

horloge du dôme de Florence (src: https://commons.wikimedia.org/wiki/User:Watchduck)

La date est incontournable,

le sysadmin (ASR) a parfois besoin:

miniature du schéma d'Oliver Steele

Comme beaucoup, j'ai utilisé git pendant des années sans utiliser l'index. C'est alors qu'un collègue se met à git et me parle de l'index… pas clair!

Et le hasard faisant bien les choses, arrive un cours Git avancé de Matthieu Moy, dont la page 21 reprend ce graphe très clair d'Oliver Steele dans sa page My Git Workflow: